Nous déménageons

Comme Simon le raton, nous déménageons.

Vous ne connaissez pas Simon ?

C’est le p’tit raton laveur qui change de maison, le héros du premier livre sur le sujet du déménagement que j’ai trouvé pour Jude.

simon-le-raton-a-une-nouvelle-maison-azuro-le-dragon-bleu.jpg


Au mois de Mai, le propriétaire de notre appartement a demandé à s’entretenir avec nous.

Il est venu, accompagné de sa femme, ou plutôt son ex-femme, pour nous annoncer leur divorce et par conséquent la vente de leur maison actuelle. Et dans cette continuité, se ré-approprier les lieux, c’est à dire, revenir vivre dans son appart’.

Rien ne nous obligeait à le quitter de suite, nous avions encore jusqu’en Mai pour partir.

Cependant, même s’il ne l’a pas annoncé clairement, nous avons forcément senti son envie de revenir au plus vite !

Sa femme nous montrant grandement sa volonté de quitter son mari, et sa maison, pour pouvoir se prendre un bel appart’ et voyager, et lui qui disait que c’était dommage de se quitter à cet âge là… Ils ont presque 70 ans. Je vous laisse imaginer la situation, nous 4 installés à la table du salon, nos propriétaires s’envoyant de piques devant nous…


Arrive le mois de Juin, nous décidons d’entamer les recherches, ne sachant pas trop sur quel type d’appartement partir…

On a actuellement un 88 mètres carrée, un salon de 30 mètres carré, une grande cuisine équipée avec plein de rangements, 2 chambres et d’immenses placards dans les couloirs. On a aussi un balcon, assez grand, sur lequel on peut manger et Jude jouer, et duquel on a une super vue sur un morceau de Lyon et ses environs et de la chaine des Alpes avec le Mont Blanc quand s’est bien dégagé…

Pas évident de trouver mieux ! Et au même prix, ailleurs qu’ici. Parce que ce qu’on veut changer, c’est le quartier ! L’actuel fait beaucoup trop banlieue…

4110211277600403936?account_id=2

Donc nos recherches commencent doucement, puis on se décide à agrandir notre périmètre de recherche en s’éloignant un peu plus de Lyon.

On se décide sur 2 chambres dont une forcément grande pour, par la suite, accueillir 2 enfants (2 enfants dans la même chambre ne me fait pas peur), ou alors 3 chambres directement, en disant au revoir au grand salon.


On visite, 1 appartement, puis 2, puis une maison, en augmentant le loyer mensuel. Un coup de coeur avec un immense jardin mais trop de frais à côté, donc on annule. Une nouvelle visite puis des visites qui n’ont pas eu lieux faute de rapidité. Enfin, ce sont les agents qui calent nos rendez-vous et il s’avère que d’autres personnes ayant visité avant nous ont posé leur dossier, donc on a eu 2 déceptions comme ça…

Et puis vient la visite de cette petite maison de ville, pas très loin d’où l’on habite. Une jolie façade, mais sans extérieur. Un cuisine semi-équipée, un salon, un étage, une salle de bain double vasque et baignoire, puis 2 chambres, et un nouvel étage avec une troisième chambre. C’est propre, c’est joli, on adore. On se décide pour déposer notre dossier en fin de visite, il y en a encore 10 après nous… Le propriétaire montre de l’intérêt pour notre famille. On attend son appel, qu’il soit positif comme négatif, il dit nous tenir au courant.

Le soir même, prise d’un rendez-vous pour une nouvelle visite de maison, 2 jours plus tard.

Le lendemain midi, le propriétaire de la maison de ville appelle Jérémie. C’est bon, elle est pour nous, il a annulé toutes ses visites de vendredi. On en était presque certains au vu des propos qu’il avait tenu à Jérémie lors de leur entretien téléphonique et de notre rencontre. Ils disent se tenir au courant pour signer le bail au plus vite.

Je ne sais pas si je dois me réjouir, on a une visite programmée le lendemain soir…

Une maison encore, avec une cour, une immense terrasse et un grand garage. Une maison de 130 mètres carrés, avec un super salon, une grosse cuisine (mais aucun équipement), un cellier énorme, une cave voutée en pierres apparentes, magnifique, et à l’étage, 3 chambres (ou même 4 je ne sais plus) et une salle de bain avec baignoire. On ne dépose pas de dossier de suite puisque le prix du loyer (entre autres) nous amène à réfléchir, on donnera une réponse dans le week-end.

Après en avoir discuté 2, ou même 3 heures, on se décide de ne pas déposer de dossier mais d’écrire un mail en expliquant que nous trouvions leur bien superbe mais que malheureusement, faut de budget, nous ne pourrions faire suite. En gros, c’était ça. (La dame m’a répondu 2 jours plus tard en nous remercions pour notre honnêteté et en nous avouant que nous étions leur coup de coeur de toutes leurs visites…).


Le rendez-vous pour la signature du bail est pris. Je ne me réjouis toujours pas, j’ai peur de la petitesse du salon, mais en même temps je m’y sentais bien à l’étage. J’ai peur de ne pas aimer ne pas avoir d’extérieur, mais finalement, on peut sortir de chez nous plus facilement que d’un appartement. C’est trop tard, on a signé.


On se garde une semaine entre la remise des clés et le déménagement pour nettoyer les lieux, enfin plutôt désinfecter, même si ça paraissant très propre, on ne sait pas qui vit dedans… Et aussi pour appréhender plus facilement le déménagement pour Jude. Pour qu’il s’habitue doucement au lieu.


 

6326038050434984138?account_id=2

Voilà pour cette grande étape. Elle aura lieu à la fin du mois !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s