Et leur amour, cette semaine

Du 15 au 19 Février 2016

Ils ont passé la semaine (ou presque) ensemble !

Sans titre

Un lundi avec Maman
Un mardi avec Papa de 11h à 19h15
Un mercredi avec Papa et Maman jusqu’à 15h30 puis avec Papa jusqu’à 19h15
Un jeudi avec Papa de 11h à 19h30
Un vendredi avec Papa de 11h à 19h30

 

Cette semaine sans Nounou (et avec une Maman qui travaille), ils l’ont passé ensemble.

Presque tout le temps tous les deux.

Un Papa qui a pu se rendre compte des difficultés que pouvait engendrer notre petite tornade !

Mais un Papa fier de me montrer leurs photos (et vidéos) de la journée le soir venu,

un Papa heureux d’avoir appris de nouvelles choses à son fils, un Papa heureux de voir son enfant évoluer et progresser autant,

un Papa ému quand son Bébé se laisse aller pour un câlin avec lui (Maman connait cette chance, mais avec Papa c’était pas évident),

et moi je suis une Maman comblée, fière de son Chéri, de son fils, et de leur complicité (encore plus forte qu’avant) !

DSCF5473

Une semaine remplie d’amour ♡

Un soir en rentrant, pas un bruit, pas une lumière allumée, le calme régnait. J’ai fais le tour de l’appartement et je les ai trouvé là, tous les deux, allongés, Jude à plat ventre sur son Papa dans notre lit, ils dormaient paisiblement. Je me suis retirée pour ne pas arrêter ce moment et les laisser profiter. Quand ils m’ont retrouvé,  Chéri m’a avoué que ça faisait plus d’une heure et demie qu’ils étaient ainsi ♡

Un autre soir je suis arrivée chez nous, j’ai posé mes affaires et j’ai retrouvé mes amours. En fait, ils m’ont rejoint à la cuisine et nous avons joué un petit moment là, tous les trois. J’étais agenouillée pour être à la hauteur de mon Bébé et Chéri assis tout à côté sur la chaise. J’ai donné un petit jouet à Jude et il est resté là, debout, avec son petit objet dans les mains. Il tient déjà débout, il est déjà resté debout sans appuis, pendant 2 secondes 30. Mais ce soir là, il est resté 10 secondes debout ! Debout, seul, sans appuis, juste lui, ses petits pieds bien ancrés au sol et ses petits doigts tenant le jouet. Ce soir là, Chéri et moi étions bouche bée, et ce soir là, j’ai eu les larmes aux yeux.

Vendredi soir, je suis rentrée, nous avons joué, j’ai donné à manger à Jude et l’ai couché. Je n’avais pas envie de cuisiner, j’étais malade et fatiguée. Chéri avait déjà orchestré le diner dans sa tête, sans m’avertir, il en avait déjà préparé la moitié quand je suis revenue à la cuisine. Ils étaient allé faire des petites courses, tous les deux, en début d’après-midi… Un petit bonheur pour vous, un énorme pour moi. Lui qui ne cuisine jamais (mais qui m’aide), lui qui ne décide jamais ce que nous allons manger (ça commence à venir), j’étais heureuse.

 

2016-02-21

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s